Stephan

Pakistan: l’ancien numéro 2 des talibans libéré

Mode No Comment

Le Pakistan a annoncé la libération du mollah Abdul Ghani Baradar, ancien bras droit du chef des talibans, le mollah Omar, toujours en fuite. L’Afghanistan se réjouit de cette décision qui devrait faciliter les négociations entre le gouvernement et les forces armées rebelles.
«Cette libération vise à faciliter le processus de réconciliation afghan», a déclaré Islamabad samedi 21 septembre. Le but est de mettre fin au conflit qui oppose, depuis de nombreuses années, le gouvernement de Kaboul et les talibans. Le président afghan, Hamid Karzaï, et les Etats-Unis réclamaient sa libération de longue date, jugeant qu’il pouvait être utile pour inciter les talibans à négocier avant le départ des unités de combat étrangères, fin 2014. L’ex numéro deux des talibans, emprisonné depuis trois ans, était considéré comme le représentant de l’aile modérée du principal mouvement insurgé afghan. Abdul Ghani Baradar n’a pas été remis aux autorités afghanes mais simplement libéré au Pakistan. Selon certaines sources, il pourrait se déplacer en Turquie ou en Arabie Saoudite.
«Nous saluons le fait que cette étape a été franchie. Cela faisait partie des objectifs du président lors de sa visite au Pakistan, donc nous sommes satisfaits», a annoncé un porte-parole du président afghan Hamid Karzaï. C’est le 34e responsable des talibans à être libéré par le pays voisin depuis un an. Les responsables afghans espèrent que ces mesures encourageront les discussions de paix entre le gouvernement de Kaboul et les insurgés qui le combattent, même si peu d’indices indiquent que ces libérations aient eu un effet positif sur le processus afghan de négociation. Le risque, grand, que ces hommes retournent à l’action armée, a ainsi déjà été observé.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: